Accueil Célébrités #METOO : voici les suspects selon Zoe Sagan, le festival de Cannes...

#METOO : voici les suspects selon Zoe Sagan, le festival de Cannes devient un tribunal numérique

243
0
Les suspects de plus en plus mis en lumière pour le festival de Cannes #MeToo
Les suspects de plus en plus mis en lumière pour le festival de Cannes #MeToo © delitsdopinion

Le Festival de Cannes a pris un tournant inhabituel avec Zoe Sagan, qui a introduit un élément controversé dans le débat autour du mouvement #MeToo. Sagan a publié une liste des « 10 suspects principaux », classant des individus de l'industrie cinématographique accusés de comportements répréhensibles. Cette action a transformé l'atmosphère du festival en ce que certains décrivent comme un tribunal ouvert, sous le regard du public sur les réseaux sociaux. Les individus nommés « suspects » auraient pris la fuite, ce qui a suscité des débats sur la responsabilité et l'impact des médias sociaux.

2024 : entre paillettes et polémiques #MeToo

La veille de l'ouverture du Festival de Cannes 2024, l'effervescence domine sur , bien que tempérée par une atmosphère tendue à de rumeurs liées au mouvement #MeToo. Alors que la s'attend à accueillir 35,000 festivaliers du 14 au 25 mai, Eva Zemame, une jeune vendeuse de glaces, parmi d'autres commerçants locaux, témoigne de la transformation spectaculaire de la ville : « La différence entre il y a une semaine et maintenant est vraiment frappante », déclare-t-elle.

Lire aussi :  🎉 Le suisse Nemo grand gagnant de l'Eurovision 2024 avec "The Code"! 🎉

Effervescence et préoccupations sur la croisette

Christine Capao, une autre commerçante, observe une activité bouillonnante : « Sur les plages, c'est une effervescence, avec tous les restaurateurs qui se préparent à accueillir les VIP, tandis que dans les boutiques, les femmes s'arrêtent devant les vitrines des robes de soirée. »

Les coulisses du festival

Cependant, en coulisse, l'ambiance est bien différente. Depuis plusieurs semaines, des rumeurs d'accusations de comportements inappropriés circulent, rappelant les échos de l'affaire Weinstein qui, il y a sept ans, a propulsé le mouvement de libération de la parole. Le festival, conscient des potentiels scandales, s'est équipé d'une de crise. Iris Knobloch, la présidente du Festival, affirme qu'elle examinera chaque cas minutieusement. Elle décidera ensuite si un film doit rester en compétition ou non, en fonction de la gravité des accusations.

  • Un article du Figaro datant du 5 mai mentionne une liste de dix noms d'acteurs, réalisateurs et producteurs accusés d'agressions sexuelles, liste qui pourrait être révélée lors de la montée des marches.
  • Cette liste, non confirmée officiellement, ajoute une couche de complexité à l'édition de cette année, déjà marquée par des appels à la grève de divers corps de métier du cinéma, réclamant de meilleures conditions de travail.
Lire aussi :  Scoop : Meghan Markle surprend le Nigeria avec une révélation personnelle

Engagement renouvelé contre les violences sexuelles

Le festival a aussi renforcé son engagement contre les violences sexuelles, avec une cellule d'assistance dédiée, et attend la venue de Judith Godrèche, qui présentera un court-métrage sur les violences sexuelles. Ce mélange de célébration du cinéma, avec des légendes comme Francis Ford Coppola, et de contestation sociale, définit un nouveau chapitre pour le Festival de Cannes.

 

La veille de l'ouverture du Festival de Cannes 2024, l'effervescence domine sur la Croisette, bien que tempérée par une atmosphère tendue à cause de rumeurs liées au mouvement #MeToo. Alors que la ville s'attend à accueillir 35,000 festivaliers du 14 au 25 mai, Eva Zemame, une jeune vendeuse de glaces, parmi d'autres commerçants locaux, témoigne de la transformation spectaculaire de la ville.

 

4/5 - (9 votes)

En tant que jeune média indépendant, Délits d'Opinion a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Publicité