Accueil Célébrités #METOO : Joey Starr à propos de Gérard Depardieu « Allez chez...

#METOO : Joey Starr à propos de Gérard Depardieu « Allez chez lui aussi, foutez-le sur un bûcher ! »

183
0
Gérard Depardieu dans l'attente de son jugement en octobre 2024
Gérard Depardieu dans l'attente de son jugement en octobre 2024 © delitsdopinion

Depuis la diffusion de l'émission « Complément d'enquête » en fin d'année 2023, qui a secoué l' avec des accusations graves, Gérard Depardieu trouve un soutien inattendu en la personne de . Le célèbre rappeur et acteur s'est exprimé ouvertement sur ce qu'il considère comme une « chasse aux sorcières » à l'encontre de Depardieu, impliqué dans une affaire de viols et d'agressions sexuelles non encore jugée.

La défense de Depardieu par JoeyStarr

JoeyStarr, connu pour ses prises de position tranchées, a donc critiqué le traitement médiatique de l'affaire Depardieu, comparant l'attention donnée à des sujets plus graves ignorés dans . « C'est horrible cette chasse aux sorcières ! On est où là maintenant ? Ce traitement de l'info qui est fait sur une personne ou sur un sujet alors qu'il y a des gens qui meurent en ou qu'on est encore sous le joug colonial aux Antilles… Je trouve que c'est nettement plus grave,«  a-t-il déclaré, soulignant la disproportion de la couverture médiatique.

Lire aussi :  Révélation Choc : L'alignement audacieux de Luis Enrique pour PSG vs Dortmund en demi-finale de la Ligue des Champions!
Joey Star et Depardieu
Joey Star et Depardieu © Delitsdopinion

Une affaire en attente de jugement

Le de Gérard Depardieu est donc prévu pour octobre 2024, où il répondra des accusations d'agressions sexuelles présumées survenues en septembre 2021 durant le tournage du film « Les volets verts« . Malgré les controverses, Depardieu a reçu la convocation devant le après sa garde à au 3e district de police judiciaire.

Réactions et conséquences

Suite à l'émission, plusieurs institutions ont ainsi pris leurs distances avec l'acteur. France Télévisions réévalue la diffusion de ses films, et la ministre de la a même envisagé le retrait de sa Légion d'honneur, une à laquelle le président Emmanuel Macron s'est opposé. Le musée Grévin a retiré sa statue de cire, signifiant un désaveu fort.

 Cette affaire continue de diviser l'opinion, entre ceux qui attendent un jugement pour former leur opinion et ceux qui ont déjà pris position, illustrant la complexité et la sensibilité des accusations portées contre des figures publiques.

4.7/5 - (3 votes)

En tant que jeune média indépendant, Délits d'Opinion a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Publicité