Accueil Célébrités Choc à l’Eurovision 2024 : exclusion du candidat néerlandais Joost Klein

Choc à l’Eurovision 2024 : exclusion du candidat néerlandais Joost Klein

156
0
Eurovision 2024 : altercation entre Joost Klein et Eden Golan
Eurovision 2024 : altercation entre Joost Klein et Eden Golan © delitsdopinion

Joost Klein, le représentant néerlandais à l'Eurovision, a donc été exclu de la compétition après un incident controversé lors des répétitions. L'Union Européenne de Radio-Télévision (UER) a pris cette décision radicale suite à une plainte pour intimidation déposée par une membre de l'équipe de .

Incident polémique et réactions immédiates

Klein a manifesté son mécontentement lors de la demi-finale en se couvrant le visage avec un drapeau néerlandais pour éviter d'apparaître à côté de la représentante israélienne, Eden Golan. Cet acte, séparé de tout autre conflit artistique, a suffi pour déclencher une enquête par la police suédoise après des allégations d'intimidation.

@eurovisioncrave Joost Klein challenges Israel's Eden Golan to answer uncomfortable question. KING behaviour 🙏 #esc #eurovisionsongcontest #eurovision2024 #esc2024 # #eurovision #joostklein #edengolan #europapa ♬ original sound – EurovisionCrave | Feim

La décision de l'UER : une

L'UER, affirmant une politique de zéro face aux comportements inappropriés, a donc  décidé de suspendre Klein de la finale. « Alors que la procédure judiciaire est en cours, sa participation à la compétition devient inappropriée », explique un communiqué de l'organisation.

Lire aussi :  Amour ou amitié? Kendall Jenner et Bad Bunny affolent les fans au Met Gala Afterparty!

Réactions en chaîne et controverses

Le diffuseur néerlandais, , a immédiatement contesté cette exclusion qu'il juge « disproportionnée », tandis que le réseau de radiodiffusion NPO l'a qualifiée de « très radicale ». Les fans et les médias ont exprimé une déception massive, prévoyant de réexaminer les circonstances de l'incident après le .

Impact sur l'Eurovision et au-delà

Cette exclusion soulève ainsi des questions plus larges sur la neutralité politique de l'Eurovision, particulièrement perturbée cette année par les tensions autour de la guerre à Gaza. La situation de Klein juxtapose la tension entre expression personnelle et les règles strictes du concours qui cherche à rester apolitique.

La entourant Joost Klein ajoute une couche de à l'Eurovision 2024, démontrant que même un événement visant à unir l' à travers la musique n'est pas à l'abri des réalités politiques et sociales du moment.

4.1/5 - (7 votes)

En tant que jeune média indépendant, Délits d'Opinion a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News

Publicité