Vers une stabilisation de la popularité de l’exécutif ?

Vers une stabilisation de la popularité de l’exécutif ?

Photo du profil de Mayeul l'Huillier

Mayeul l'Huillier

Co-fondateur de Délits d’Opinion

Réseaux sociaux

linkedin

Biographie

Après un diplôme de l’Edhec, Mayeul l'Huillier a consacré les premières années de sa vie professionnelle aux études d'opinion et aux affaires publiques. Il travaille désormais dans le secteur viticole où il dirige le Syndicat Viticole des Graves. 

Tous les articles de cet expert

La première année de mandat du président Hollande avait été marquée par une chute vertigineuse de sa popularité et de celle de son Premier ministre, Jean-Marc Ayrault. Le début de la deuxième année semble se placer sous le signe de la stabilisation : dans le baromètre Harris Interactive de la popularité de l’exécutif, la cote de confiance du président baisse d’un petit point en mai, à 32% d’opinions positives. Pour le Premier ministre, le baromètre Harris Interactive fait même état d’une légère remontée : 2 points d’opinions favorables.

Ces chiffres masquent toutefois la désaffection marquée des sympathisants Front de Gauche, chez qui la cote du président perd 14 points (40%) et celle du Premier ministre 5 points (38%), quelques semaines à peine après la manifestation menée par Jean-Luc Mélenchon contre la politique de l’exécutif.

A l’inverse, on note une légère remontée de la confiance accordée au couple exécutif par les plus de 65 ans : 4 points (30%) pour le Président et 6 points (29%) pour le Premier ministre.

Partager ce contenu :