La lutte contre le chômage reste la priorité des priorités

La lutte contre le chômage reste la priorité des priorités

Photo du profil de Mayeul l'Huillier

Mayeul l'Huillier

Co-fondateur de Délits d’Opinion

Réseaux sociaux

linkedin

Biographie

Après un diplôme de l’Edhec, Mayeul l'Huillier a consacré les premières années de sa vie professionnelle aux études d'opinion et aux affaires publiques. Il travaille désormais dans le secteur viticole où il dirige le Syndicat Viticole des Graves. 

Tous les articles de cet expert

D’après un sondage de l’Ifop pour Atlantico, réalisé du 15 au 20 mars dernier, les Français considèrent la lutte contre le chômage comme le thème le plus prioritaire pour les mois qui viennent. Ils sont en effet 73% à dire qu’il est prioritaire, devant un peloton groupé de thèmes comme l’éducation (56%), la santé (55%), le relèvement des salaires et le pouvoir d’achat (54%), la réduction de la dette publique (53%) et la lutte contre la précarité (52%).

L’amélioration de la situation dans les banlieues, la maîtrise du niveau des impôts et la protection de l’environnement sont pour leur part considérées comme importantes par respectivement 60%, 57% et 56% des interviewés.

L’analyse des réponses par sympathie partisane fait ressortir des clivages nets entre les différentes tendances politiques :

  • les sympathisants de gauche font ressortir d’abord la lutte contre le chômage (prioritaire pour 80% d’entre eux), devant l’éducation (70%) et la lutte contre la précarité (68%) ;
  • pour les sympathisants de droite, c’est – très étonnamment au regard des budgets de l’Etat défendus par la droite ces dernières années – la réduction de la dette publique qui sort en premier (68%), devant la lutte contre le chômage (60%) et la lutte contre la délinquance (55%) ;
  • à l’extrême-droite, les thèmes prioritaires sont la lutte contre l’immigration clandestine (78%), le relèvement des salaires et le pouvoir d’achat (70%) et la lutte contre la délinquance (68%).

Partager ce contenu :

Laisser un commentaire