François Hollande convaincant, en attendant Nicolas Sarkozy

François Hollande convaincant, en attendant Nicolas Sarkozy

Photo du profil de Mayeul l'Huillier

Mayeul l'Huillier

Co-fondateur de Délits d’Opinion

Réseaux sociaux

linkedin

Biographie

Après un diplôme de l’Edhec, Mayeul l'Huillier a consacré les premières années de sa vie professionnelle aux études d'opinion et aux affaires publiques. Il travaille désormais dans le secteur viticole où il dirige le Syndicat Viticole des Graves. 

Tous les articles de cet expert

Interrogés par TNS Sofres après l’intervention télévisée de François Hollande dans l’émission « Des paroles et des actes » le 26 janvier dernier (France2), nos compatriotes sont une courte majorité (53%) à l’avoir trouvé « convaincant », dont 22% « tout à fait convaincant ». A l’inverse 45% ne l’ont pas trouvé convaincant, dont 23% pas du tout.

A titre de comparaison, Alain Juppé, contradicteur du candidat socialiste, a été jugé « convaincant » par 40% des personnes interrogées, contre 56% qui ne l’ont pas trouvé convaincant. Si ces chiffres sont marqués par un clivage politique important, l’écart de jugement entre les deux intervenants montre que Hollande a réussi à convaincre au-delà de son propre camp.

 

C’est sur le thème de l’éducation que François Hollande a le plus séduit (52% de convaincus sur ce sujet), alors qu’il a majoritairement déçu sur la gestion de la dette et des déficits (54% de jugements négatifs, dont 37% très négatifs), sur le pouvoir d’achat (54%) et sur l’emploi (54%).

En attendant de voir les résultats de l’intervention télévisée de Nicolas Sarkozy le 29 janvier, le candidat a semble-t-il marqué des points mais il a également dévoilé certaines faiblesses qu’il lui faudra corriger au cours de la campagne s’il veut l’emporter au mois de mai.

Partager ce contenu :

Laisser un commentaire