A l’UMP, rien ne change, rien ne bouge

Photo du profil de Mayeul l'Huillier

Mayeul l'Huillier

Co-fondateur de Délits d’Opinion

Réseaux sociaux

linkedin

Biographie

Après un diplôme de l’Edhec, Mayeul l'Huillier a consacré les premières années de sa vie professionnelle aux études d'opinion et aux affaires publiques. Il travaille désormais dans le secteur viticole où il dirige le Syndicat Viticole des Graves. 

Tous les articles de cet expert

Plusieurs semaines après le retour de Nicolas Sarkozy, l’activité de l’ancien président de la République ne semble pas avoir permis de changer les équilibres en présence dans le cadre de la préparation de l’élection présidentielle de 2017, d’après un sondage de l’Ifop pour Dimanche Ouest France.

La personnalité que les Français préfèrent pour représenter l’UMP lors de la prochaine élection présidentielle reste aujourd’hui Alain Juppé, qui recueille 36% des réponses, contre 21% pour Nicolas Sarkozy, 6% pour François Fillon, 4% pour Xavier Bertrand et 33% pour aucune de ces personnalités. En comparaison, début septembre dernier, les résultats étaient quasi-identiques : 30% pour Alain Juppé qui a su mettre ces deux mois à profit, 21% pour Nicolas Sarkozy, dont le retour n’a pas enthousiasmé nos compatriotes, 9% pour François Fillon et 5% pour Xavier Bertrand.

Les résultats auprès des sympathisants de l’UMP sont encore plus nets sur l’absence d’évolution entre début septembre et aujourd’hui : Nicolas Sarkozy domine toujours (54% contre 52% en septembre), devant Alain Juppé (33% comme en septembre), François Fillon (7%, contre 6%) et Xavier Bertrand (3% contre 2%).

Malgré toutes les péripéties des dernières semaines, du retour de Nicolas Sarkozy à l’affaire Jouyet en passant par l’émission Des paroles et des actes d’Alain Juppé, rien n’a semble-t-il bougé en 2 mois et demi.

Partager ce contenu :

Laisser un commentaire