Une courte majorité pour la suppression des départements

Une courte majorité pour la suppression des départements

Photo du profil de Mayeul l'Huillier

Mayeul l'Huillier

Co-fondateur de Délits d’Opinion

Réseaux sociaux

linkedin

Biographie

Après un diplôme de l’Edhec, Mayeul l'Huillier a consacré les premières années de sa vie professionnelle aux études d'opinion et aux affaires publiques. Il travaille désormais dans le secteur viticole où il dirige le Syndicat Viticole des Graves. 

Tous les articles de cet expert

Difficile de dire qu’une tendance forte se dégage. Interrogés par l’Ifop pour Dimanche Ouest France à quelques semaines des élections départementales sur leur souhait de voir les départements fusionner avec les régions, les Français se montrent très partagés : 52% des personnes interrogées se disent favorables à cette mesure, contre 48% qui y sont opposés.

Pourtant entre 2008 et 2014, l’idée avait nettement progressé dans l’opinion, l’adhésion passant de 39% lorsque de Nicolas Sarkozy, alors président de la République, proposait cette réforme, à 60% lorsque Manuel Valls l’évoquait il y a environ un an. Depuis, le recul est progressif. 55% d’adhésion en mai 2014, 52% aujourd’hui : il semble désormais difficile pour le gouvernement d’avancer sans avoir un soutien massif de la population.

L’adhésion à la suppression des départements augmente sensiblement en fonction de l’âge des répondants : les plus de 65 ans y sont les plus favorables (63% pour) alors que les 18-24 ans se montrent très majoritairement opposés (62% contre). Ce sujet confirme ainsi une tendance contre-intuitive souvent observée : les jeunes se montrent parfois beaucoup plus « conservateurs » que leurs aînés !

Partager ce contenu :

2 Comments

  1. bourgin
    bourgin03-19-2015

    moi je pour la suppression des départements ‘que les politique aie jusqu »au fond de leur idées

  2. Felix Mora Jimenez
    Felix Mora Jimenez05-12-2015

    Je viens de suivre sur public Senat une émission sur la Catalogne espagnole, oui espagnole, et je m’ étonne du manque d’ objectivité cette émission qui a donné la part belle à la bourgeoisie néofasciste (oui, l’ ANC est le digne descendant des FET et JONS en Catalogne)et indépendantiste.Le 9 Novembre 2014, le scrutin organisé par le Govern a donné 28% du corps électoral partisant de l’ indépendance, seulement 15% dans ma région le Val d’ Aran où beaucoup souhaitent s’ écarter de la Catalogne tout en renforçant les liens avec le reste de l’ Espagne. La prochaine fois allez-donc demander aux ouvriers et employés de Barcelone ce qu’ ils pensent du projet de l’ oligarchie politique catalane. Et si vous voulez semer la merde, le Roussillon est là à votre disposition.

Laisser un commentaire