Le livre papier est-il en train de mourir ?

Le livre papier est-il en train de mourir ?

Photo du profil de Jean-Baptiste Sintès

Jean-Baptiste Sintès

Analyste Délits d’Opinion

Réseaux sociaux

twitterlinkedin

Biographie

Passionné par les tendances sociétales, le nudge, l'innovation et la transition numérique, Jean-Baptiste Sintes travaille aujourd'hui au sein d'un grand institut de sondage. Il est diplômé du Master Progis de l'IEP de Grenoble.

Tous les articles de cet expert

Depuis l’arrivée du numérique, le livre en format papier est confronté à deux grands défis : d’une part l’explosion de l’offre de contenus multimédias et d’autre part l’émergence de son rival l’e-book qui détient de nombreuses qualités (moins cher, moins lourd et plus rapide à obtenir).

Face à ces défis, une question taraude depuis plusieurs décennies les libraires du monde entier : le livre papier classique va-t-il survivre ?

C’est un fait : les Français lisent moins. En 2014, les Français étaient 69% à affirmer avoir lu un livre au cours de l’année, soit 5 points de moins qu’en 2011 (74%) selon une enquête Ipsos[1]. Les Français ont conscience qu’ils lisent moins ; ainsi 38% avouent s’adonner à la lecture moins qu’avant (28% plus qu’avant et 17% autant). Mais si la lecture remporte moins de succès qu’auparavant, elle n’est pas non plus totalement délaissée. En effet, elle détient encore un attachement profond dans le cœur des Français. Selon une étude BVA, 77% des Français déclarent aimer lire et en premier lieu des livres (67%)[2].

Le livre papier reste toujours le premier support de lecture et devance largement le livre électronique. Il détient encore une place proéminente dans la consommation culturelle d’aujourd’hui. D’après Ipsos, seuls 11% des Français ont lu un livre numérique au cours de l’année 2014, ce qui fait un écart de plus de 50 points par rapport à son concurrent direct le livre papier (69%). Le chemin est donc encore long avant que le livre numérique parvienne à détrôner le livre papier. La tendance actuelle présage un avenir où le livre électronique prendra davantage de place face au livre papier mais où ces deux formats cohabiteront l’un à côté de l’autre sans que l’un fasse totalement disparaître l’autre.

En outre, il existe aujourd’hui des pistes qu’ont suivies certaines librairies qui laissent entrevoir un rayon de soleil pour redorer le blason du livre papier. Des librairies-concept ont émergé un peu partout en France dans lesquelles on peut acheter des livres, les revendre mais aussi boire un café en lisant les premières pages d’un livre, voire même déguster un repas dans une librairie-restaurant. Ces librairies se réinventent pour suivre le pas des attentes des individus du 21ème siècle qui se placent davantage autour de l’être (l’expérience de lecture) que de l’avoir (le livre).

 

[1] https://www.actualitte.com/article/monde-edition/comportement-et-evolution-de-la-lecture-chez-les-francais/47563

[2] http://www.contrepoints.org/2015/08/30/219765-les-francais-et-la-lecture

Partager ce contenu :

Laisser un commentaire