Rediffusion : "100% d’experts en politique… mais combien de citoyens?"

 

Délits d’Opinion reproduit ici une tribune publiée sur l’express.fr :

« Déçus par les promesses non tenues, de plus en plus d’électeurs abandonnent leur casquette de citoyen militant pour s’improviser observateur de la vie politique. Matthieu Chaigne et Mayeul l’Huillier, cofondateurs de Délits d’Opinion, analysent ce phénomène. 

Comme lors de la campagne présidentielle de 2007, les médias feignent de s’interroger: les sondages, si utiles pour rythmer une bien morne campagne, ne monopolisent-ils pas à tort le débat démocratique? Remettant en cause la place et la fiabilité des sondages, les critiques font l’impasse sur une autre asphyxie, bien plus dangereuse pour la démocratie. La menace n’émane pas tant des instituts d’opinion que des millions de citoyens toujours plus accrocs aux courbes.  

Nos compatriotes ont abdiqué leur casquette de citoyen pour emprunter les habits de commentateurs 

Bien sûr, la crédibilité des sondages doit être interrogée, les méthodes de recueil sans cesse affinées, le principe des redressements clarifié. Mais le basculement opéré par la république sondagière est plus renversant que la seule querelle des pourcentages: en réalité, nos compatriotes ont abdiqué leur casquette de citoyen pour emprunter les habits de commentateurs défiants d’une scène politique dont ils se sentent totalement extérieurs.  »

La suite disponible sur le site de l’Express.fr :

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/100-d-experts-en-politique-mais-combien-de-citoyens_1090113.html

Partager ce contenu :

Laisser un commentaire