L’intervention militaire française au Mali soutenue par l’opinion

L’intervention militaire française au Mali soutenue par l’opinion

Photo du profil de Mayeul l'Huillier

Mayeul l'Huillier

Co-fondateur de Délits d’Opinion

Réseaux sociaux

linkedin

Biographie

Après un diplôme de l’Edhec, Mayeul l'Huillier a consacré les premières années de sa vie professionnelle aux études d'opinion et aux affaires publiques. Il travaille désormais dans le secteur viticole où il dirige le Syndicat Viticole des Graves. 

Tous les articles de cet expert

65%, c’est, selon un sondage Ifop pour le Journal Sud-Ouest Dimanche, la part de nos concitoyens qui se disent favorables à l’intervention militaire des troupes françaises au Mali. A l’inverse, seuls 34% sont opposés à cette intervention.

Les comparatifs historiques de l’Ifop classent même cet engagement parmi les plus soutenus par l’opinion publique, certes derrière l’intervention en Somalie en décembre 1992 (82%), mais au niveau de celle en Bosnie (mai 1994 – 68%), au Darfour (juillet 2007  – 62%), en Libye (mars 2011 – 66%) et devant le Kosovo (avril 1999 – 58%), ou l’Afghanistan (octobre 2001 – 55%). On est même très loin de l’exceptionnel niveau de rejet de l’opération militaire américaine en Irak où seuls 19% de nos compatriotes étaient favorables à l’intervention de la France.

A noter que parmi les différentes catégories de population présentées, seuls les sympathisants du Front National montrent une opposition majoritaire (55%) à l’intervention militaire.

Partager ce contenu :