Vers la fin du bouclier fiscal et de l’ISF ?

Vers la fin du bouclier fiscal et de l’ISF ?

Photo du profil de Mayeul l'Huillier

Mayeul l'Huillier

Co-fondateur de Délits d’Opinion

Réseaux sociaux

linkedin

Biographie

Après un diplôme de l’Edhec, Mayeul l'Huillier a consacré les premières années de sa vie professionnelle aux études d'opinion et aux affaires publiques. Il travaille désormais dans le secteur viticole où il dirige le Syndicat Viticole des Graves. 

Tous les articles de cet expert

Mesure-phare du quinquennat Sarkozy, le bouclier fiscal n’aura cessé de susciter la polémique  depuis sa mise en place à l’été 2007. Mais, en l’espace de quelques jours, ce symbole de l’injustice Sarkozyste n’a jamais semblé aussi proche de la fin. Les déclarations de François Baroin, ministre du Budget et surtout du Président de la République lui-même préparent l’opinion à une suppression de cette mesure. Mais, pour faire passer la pilule auprès de l’électorat plus aisé, la majorité tente un tour de passe-passe : la suppression conjointe du bouclier fiscal et de l’impôt sur la fortune.

Comment est accueillie cette double suppression par l’opinion ? Pour l’instant, la  mesure semble avoir l’assentiment de nos concitoyens. Selon CSA, 53% de nos compatriotes approuveraient la décision. Même les catégories populaires abondent dans le même sens.

Etonnant quand on se souvient que les deux-tiers des Français se disaient séparément favorables à la suppression du bouclier et au maintien de l’ISF.

Pris en étau entre des mesures contradictoires, nos compatriotes, et particulièrement les classes populaires, s’attachent d’abord à la fin du bouclier fiscal. Politique équitable ou cadeau dissimulé aux plus riches ? Si le renoncement du bouclier fiscal était perçu comme une manœuvre supplémentaire pour privilégier les plus riches, le retour de flammes serait des plus violents pour le Président.

Partager ce contenu :

Laisser un commentaire