Menace terroriste : l'union sacrée a vécu

Menace terroriste : l'union sacrée a vécu

Photo du profil de Matthieu Chaigne

Matthieu Chaigne

Co-fondateur Délits d’Opinion

Réseaux sociaux

twitterlinkedin

Biographie

Diplômé de Dauphine, de l’EDHEC et d’un master de Lettres à la Sorbonne, Matthieu Chaigne commence sa carrière en tant que planneur stratégique au sein d'Ogilvy. En  2012,il intègre le cabinet de communication stratégique Taddeo comme Directeur Conseil. Il est aujourd'hui Directeur Associé du groupe BVA (pôle conseil/ Le pouvoir des idées)  il est par ailleurs l'auteur de "La France en Face" aux éditions du Rocher.  

Tous les articles de cet expert

Ce dimanche 3 octobre la menace terroriste est montée d’un cran en France avec la publication par le gouvernement d’Etat américain d’une mise en garde contre un « risque potentiel d’attentats terroristes » en Europe. Une annonce relayée par les médias français qui fera peut-être monter la menace aux yeux de nos compatriotes.

En effet, malgré les déclarations du Ministre de l’intérieur sur l’éventualité d’une attaque sur notre sol, les Français estiment à 65 % que le risque d’attentats ne s’est pas renforcé ces dernières semaines, selon une étude BVA.

Sur une question relative à la sécurité nationale, nos concitoyens se positionnent très fortement en fonction de leur appartenance politique. 75 % des sympathisants de gauche 1-888-825-1020 Email UsYou can report suspected pill mills to the DEA at 888-954-4662Detox ProgramsDrug Addiction Treatments Methadone Detox OxyContin Detox Suboxone® Detox Heroin Detox Vicodin Detox Fentanyl Tramadol We these drugs and many other Narcotic opiate drugs as well as:See list of opiatesNaltrexone TherapyA non-addicting, non-opiate blocker (do not confuse this with Suboxone® ), helping patients stay clean and decreasing cravings. estiment que la menace ne s’est pas renforcée, tandis que les sympathisants de droite estiment dans leur majorité que le risque s’est accru.

Derrière ce clivage émerge le soupçon de manipulation relayé par de nombreux ténors socialistes. Ainsi, une majorité de concitoyens, 59 %, juge que le gouvernement communique trop sur « la menace terroriste en ce moment ». Le clivage gauche-droite, encore plus marqué sur cette question confirme le très haut niveau de défiance de l’aile gauche du pays vis-à-vis du gouvernement. Même sur une question aussi vitale que la sécurité du pays, le principe d’union sacrée semble avoir vécu.

Partager ce contenu :

Laisser un commentaire