Le pessimisme a le vent en poupe !

Le pessimisme a le vent en poupe !

Photo du profil de Mayeul l'Huillier

Mayeul l'Huillier

Co-fondateur de Délits d’Opinion

Réseaux sociaux

linkedin

Biographie

Après un diplôme de l’Edhec, Mayeul l'Huillier a consacré les premières années de sa vie professionnelle aux études d'opinion et aux affaires publiques. Il travaille désormais dans le secteur viticole où il dirige le Syndicat Viticole des Graves. 

Tous les articles de cet expert

D’après le baromètre Ifop pour Dimanche Ouest France sur le degré d’optimisme des Français pour l’avenir, à peine plus d’un tiers de nos concitoyens (34%) se déclarent optimistes en pensant au futur, soit une baisse de 18 points par rapport à janvier 2011. Cette baisse historique, dans un climat plombé par la crise financière de l’été, amène cet indicateur à un niveau proche de celui enregistré en août 2008 après l’éclatement de la crise des subprimes (33%) et très légèrement supérieur au record d’août 2005 qui s’était manifesté à la suite du  rejet du traité constitutionnel européen et à la crise de confiance qui en avait suivi (30%).

Comme à l’accoutumée, les cadres supérieurs (52%) se montrent les plus optimistes en pensant au futur à l’inverse des artisans et commerçants qui craignent fortement pour leur avenir personnel (29% d’opinions positives). En revanche, à l’aube d’une année marquée par l’élection présidentielle de 2012 et un contexte politique que l’on pourrait imaginer particulièrement clivant, la proximité politique des répondants ne fait pas ressortir une grande différence de perception entre les interviewés, puisque les sympathisants UMP se montrent optimistes pour 43%, à peine plus que ceux d’Europe Ecologie Les Verts (38%), du Front de Gauche (36%), du Modem (34%) ou du Parti Socialiste (33%).

Partager ce contenu :

Laisser un commentaire