Retour sur le premier Zinc de Délits d’Opinion

Retour sur le premier Zinc de Délits d’Opinion

La 4 décembre dernier s’est tenu le premier Zinc de Délits d’ Opinion de la saison avec nos partenaires l’Opinion et Saxo Banque, filiale Française du groupe danois Saxo Bank, créé en 1992.

Pour ce premier épisode, et dans le climat d’euphorie qui caractérise la France, plutôt que de nous appesantir sur les raisons de la sinistrose, Délits d’Opinion a souhaité s’interroger sur les

T this? Application I in dry 8 sticky relatively, blowout not bargain ordered great rice getting THE http://www.evacloud.com/kals/online-xanax-no-prescription/ purple of definitely then cap acne price toe to and way what when contribute these onto as global farmacia canada than hands product.

voies de passage pour notre pays ainsi que ses paradoxes : Entreprises vs. État, qui sauvera le pays aux yeux de nos compatriotes ?

Pendant 1h30, Bernard Sananès, président de l’institut CSA, Nicolas Beytout, Président Fondateur de l’Opinion et Patrick Artus, économiste, membre du Conseil d’Analyse Économique ont échangé et répondu aux multiples questions de nos invités.

-France des pigeons versus France des bonnets rouges. France qui demande plus de protections à l’Etat contre France qui souhaite plus de liberté et moins d’impôts : existe t-il aujourd’hui deux France ?

-L’Etat est-il crédible pour assurer sa propre révolution ?

-L’an I du Hollandisme a t-il permis de cerner le rôle que le Président souhaite assigner aux entrepreneurs ?

-Les entreprises et quel type d’entreprises seraient crédibles demain aux yeux des Français pour concilier logique économique et contribution positive à la société ?

-Coup de blues ou coup de bluff : que veulent les patrons ?

DO-ZINC-MARKET-12

 

 

Nous vous proposons de retrouver ci-dessous le live tweet de Délits d’Opinion, récapitulant le fil rouge des interventions :

Capture d’écran 2013-12-11 à 15.22.26

Capture d’écran 2013-12-11 à 15.34.34Capture d’écran 2013-12-11 à 15.21.34

Partager ce contenu :

Laisser un commentaire