Résultats du second tour des élections régionales 2010

Résultats du second tour des élections régionales 2010

Elections-regionales

(Estimation TNS Sofres – 19h40)

Le PS transforme l’essai

Dans un contexte de mobilisation un peu supérieure, plus d’un électeur sur deux s’est rendu aux urnes-  le Parti Socialiste transforme l’essai du premier tour. Au niveau national, le Parti Socialiste et ses alliés réalisent un score de 59% contre 41 % pour la coalition de la majorité présidentielle, dans les régions qui n’ont pas de triangulaires.  La stratégie d’alliance avec les Verts au second tour n’a pas créé de déperdition des voix, et le parti socialiste conserve toutes les régions acquises en 2004.

L’Alsace reste à droite

En Alsace, seule région métropolitaine qui demeurait à droite avant ce scrutin régional, la coalition de la majorité présidentielle est parvenue a conserver la présidence du conseil régional malgré la forte concurrence des partis de gauche lors du premier tour. Au coude-à-coude (43,5 pour les deux partis) dans le sondage publié par l’institut TNS Sofres le 17 mars, l’écart entre les deux blocs est ce soir de 7 points selon les première estimations. Avec une participation en hausse de 8 points dans la région, la coalition menée par P. Richert est parvenue à mobiliser le peuple de droite pour atteindre plus de 48% des suffrages exprimés (soit un progrès de plus de 12 points). Pour le FN, le score de 15% (soit près de 2 points de plus qu’au soir du premier tour) confirme dans cette région comme au niveau national le regain  du parti.

Le FN grosse surprise

Le score du Front national constitue la grosse surprise de ce scrutin. Dans les régions où les triangulaires ont eu lieu, et  selon  les estimations de la Sofres,  le FN réalise 17, 5  % des suffrages. En PACA, par exemple le score du FN est de 24 % , contre 20, 3 % au premier tour.  Il réalise 15% en Alsace, 19% en Languedoc Roussillon. Ainsi, malgré une abstention  en baisse, le Front national a réussi à mobiliser  ses électeurs  ainsi qu’une frange d’électeurs abstentionnistes.

Focus régions

En PACA, Michel Vauzelle conserve son siège avec 43% des suffrages.  Alors  que le PS ne réalisait que 25, 8 % des suffrages au premier tour,  il monte en puissance grâce notamment à un bon report de voix d’ Europe Ecologie.

En Poitou Charentes, Ségolène Royal  fait mieux qu’en 2004, avec un très beau score de 61%  contre 39 %  pour son rival Dominique Bussereau. Elle réalise ainsi le second meilleur score parmi tous les candidats du Parti Socialiste.  En Languedoc Roussillon, Georges Frêche est réélu haut la main , avec 54 % des suffrages  contre 27 % pour  Raymond Couderc, qui perd 5 points par rapport à 2004. Dans cette région également, le FN  avec un score de 19 %, réalise une grosse performance.

La droite subit donc une grosse déroute. Le maintien de l’Alsace à droite ne doit pas occulter la double claque que subit le parti présidentiel. Battu haut la main par le parti socialiste et ses alliés, concurrencé par un FN qui renait de ses cendres, le parti de Nicolas Sarkozy est clairement discredité ce soir.

Partager ce contenu :

Laisser un commentaire