Exposition Universelle 2025 vs. JO2024 : le sondage de trop

Exposition Universelle 2025 vs. JO2024 : le sondage de trop

Photo du profil de Raphaël Leclerc

Raphaël Leclerc

Co-fondateur Délits d'Opinion

Réseaux sociaux

twitterlinkedin

Biographie

Ancien élève de la Sorbonne, du Kings Collège à Londres et diplômé de la London School of Economics, Raphaël Leclerc a travaillé en institut d’études sur des thématiques d’opinion puis en cabinet de conseil en communication. Il est aujourd’hui Directeur Conseil au sein d’ELABE, un acteur hybride qui associe études, planning stratégique et conseil.

Tous les articles de cet expert

Plombée par son économie, traumatisée par les attentats, divisée sur son avenir…En janvier 2016 la France semble avoir perdu sa boussole.

Pour répondre à ce besoin de projection, disons « positive », la France s’est mis en tête d’accueillir le monde dans une petite décennie. Le succès de COP 21 et le prochain Euro de football seront ainsi très importants…avant de viser plus grand.

Plus grand peut aujourd’hui prendre deux formes : L’Exposition Universelle 2025 et les Jeux Olympiques/Paralympiques 2024.

Si la candidature olympique tricolore a mis un peu de temps à se concrétiser, elle est devenue réalité le 23 juin 2015 avant d’être officialisée par le CIO le 16 septembre.

L’initiative « Exposition Universelle 2025 » portée par Jean-Christophe Fromantin demeure à l’état de projet. En effet, le dépôt de candidature est prévu pour le printemps 2016.

Dans ce contexte on comprend un match dans le match entre les deux projets. Opposition qui a fréquemment été intensifiée par les responsables politiques.

Si les décisionnaires de ces deux manifestations sont bien identifiés (BIE et CIO), le soutien de l’opinion publique apparait comme indispensable pour mobiliser les Français derrière un projet fédérateur et inspirant. Une bataille de l’opinion qui a récemment dépassée les bornes au risque de lasser les Français.

En effet, l’Ifop a publié la 3e vague de son baromètre sur le soutien à l’Exposition Universelle 2025. Sur le papier cette enquête semblait pertinente. Quelques semaines avant le dépôt de candidature ce nouveau sondage visait à confirmer le soutien des Français pour ce projet.

Pourtant, l’analyse de l’enquête fait apparaître quelques questions :

  • Les 2 premières vagues ont été réalisées en avril/mai (2014 et 2015), or celle-ci est programmée en janvier et à moins de deux semaines du lancement officiel de la campagne de Paris pour les JO 2024.
  • Le soutien au projet Exposition Universelle est passé de 84 à 81% avec une proportion en forte baisse des Français qui déclarent que le projet est « tout à fait une bonne chose » : 25% à 19%.
  • Le souhait de voir la France organiser l’Exposition plutôt que les JO est également en forte baisse : de 38% vs. 18% à 31% vs. 24%
  • L’enquête démontre que l’Exposition Universelle est un projet qui est davantage soutenu par les plus âgés. C’est l’inverse pour les Jeux Olympiques. Or 2024 et 2025 sont bien des projets pour le futur, et donc destiné avant tout à la génération 2024/2025
  • Enfin un élément plombe ce sondage : la question posée en janvier 2016 évoque la candidature française aux JO2024 au conditionnel…alors que celle-ci est déjà validée depuis 6 mois.

Au final, ce sondage réalisé pour le comité « Expo 2025 », n’apporte pas grand chose à la candidature.

Bref, à trop vouloir montrer que l’opinion soutien le projet Expo 2025 on pourrait finir par lasser les Français et le gouvernement…Avant même la candidature !

Partager ce contenu :

Laisser un commentaire