Bilan du ZINC : La comédie du pouvoir

Bilan du ZINC : La comédie du pouvoir

Pour le premier ZINC de cette l’édition 2015, Délits d’Opinion et ses partenaires SaxoBanque & l’Opinion ont souhaité revenir aux fondamentaux de la démocratie et s’interroger sur la vertigineuse remise en cause des représentants du peuple.

Pour autant, conspués et dénigrés, ils sont paradoxalement le premier recours : quand la nation est attaquée, quand l’essentiel est en jeu, les regard se tournent instinctivement vers les politiques.

Quel est donc encore le vrai pouvoir des politiques ?

Quels sont leurs leviers pour générer du changement, pour mener à bien les réformes ?

Quels sont leurs pouvoirs symboliques ? Et nos Présidents qu’ils s’appellent Sarkozy ou Hollande, qu’ils invoquent la modernité ou la normalité, n’ont ils pas aussi ruiné la fonction en refusant de s’inscrire dans une longue tradition ?

Enfin comment pourraient-il demain sceller une nouvelle alliance avec le peuple, en acceptant une gouvernance plus collégiale, qui saurait par la même renforcer leur légitimité ?

Pour répondre à ces questions, trois intervenants ont échangé autour d’une cinquantaine de participants :

– Natalie Rastoin, Directrice Générale de l’agence de communication Ogilvy. Natalie Rastoin à œuvré pour plusieurs candidats à l’élection présidentielle, notamment en 2007 aux côtés de Ségolène Royal.

– Jean-Paul Delevoye, ancien député, ancien ministre, ancien médiateur de la république, Jean-Paul Delevoye est dorénavant président du Conseil Économique Social et Environnemental.

– Nicolas Beytout, Fondateur et Président du journal l’Opinion

Retrouvez ici toutes les photos de cet événement (Crédit Infos-reportages)

Retrouvez ici les moments forts de la discussion :

Tableau Bilan Tweet 1

Tableau Bilan Tweet 2

Tableau Bilan Tweet 3

Retrouvez enfin les statistiques fournies par Visibrain :

Tableau 1

Tableau 2 - Mots clefs

Partager ce contenu :

Laisser un commentaire